Bas de contention



Des jambes gonflées en fin de la journée ou une sensation fréquente de fourmillement dans les membres inférieurs peuvent être associées à une insuffisance veineuse. La consultation d’un médecin permet évidemment d’éclaircir la situation mais dans tous les cas, l’utilisation de bas de contention sera efficace pour traiter ou prévenir tout trouble veineux.



Un mal sérieux pour de nombreux Français



Bas de contention

Bien qu’elle soit peu évoquée, l’insuffisance veineuse constitue la 5ème pathologie la plus courante en France. Les symptômes de jambes lourdes ne sont pas, certes, associés toujours à cette pathologie mais ils constituent un signe inquiétant devant motiver pour la consultation d’un médecin. Ils se manifestent souvent par des mollets gonflées ou paraissant un peu pesant en fin de journée. Parfois, un sujet souffrant de problèmes de jambes lourdes éprouve des difficultés à marcher. Les bas de contention font partie des mesures efficaces permettant de traiter efficacement le problème de jambes enflées. Les dispositifs de contention favorisent en effet la circulation du sang dans les veines. Ainsi, ils garantissent la remontée vers le cœur du sang.



Jambes gonflées : niveau de contention approprié



Le médecin fixe ce niveau en fonction de la sévérité de l’état du patient. Généralement, les bas présentant un niveau de contention de classe 1 peuvent suffire si le traitement entre dans le cadre de prévention de troubles veineux. Mais il n’est pas rare que le bas de contention relevant de la classe 2 soient aussi recommandés par le médecin pour les problèmes de jambes gonflées ou autres pathologies veineuses modérées. Quoi qu’il en soit, à noter que les troubles de la circulation du sang dans les membres inférieurs peuvent concerner aussi bien les femmes que les hommes. Voilà pourquoi il s’avère archi faux de penser que les produits de contention s’adressent uniquement aux femmes. La preuve, plus de 700.000 sujets masculins portent actuellement des bas de contention en France.